Foyer Don Bosco - Logo_final_2

01 BP 2420 Porto-Novo
République du Bénin
Nous contacter :
Tél. fixe : 20-24-70-65
Tél. mobile : 95-95-77-35
93-98-90-01
Contactez-nous par mail

Nos activités:

image brochure site

Actualités

Témoignage du jeune Félix M.

Chers amis bonjour,

Aujourd’hui nous vous livrons le témoignage de Félix M. qui est avec nous grâce au concours notamment de l’UNICEF.

En parcourant nos activités, vous pouvez lire que nous avons une action dans l’accueil des mineurs en conflit avec la loi. En accord avec l’Etat Béninois, nous accueillons et accompagnons ces jeunes qui viennent chez nous comme une mesure alternative à la prison.

TEMOIGNAGE

Hommage à l’UNICEF et au Foyer Don Bosco

On m’appelle la Repentance, ma demeure est le changement, je viens d’une famille « Oui et non ».

Je préparais mon avenir auprès de mon père dans mon village natal. Mon père étant polygame ma situation devint de plus en plus précaire faute de moyens de financement. La pauvreté régnait énormément au sein de ma famille. Mon père et ma mère ont divorcés lorsque j’étais en classe de CE1. J’étais devenu moi-même indépendant parce que mon père ne s’occupait plus de moi. Que faire ? Ainsi va la Vie.

Un jour, j’étais à la fenêtre de ma maison, et je regardais à travers mon entourage, j’aperçus parmi les stupides un ami dépourvu de sens du nom « mensonge » avec qui je suis devenu ami. Il me séduisit à force et je l’ai suivi comme le bœuf à l’abattoir, comme un fou qu’on lie pour le châtier. Le fruit de cette amitié à fait que je suis devenu un enfant en conflit avec la Loi. J’ai tourné en rond, je n’ai trouvé personne, seul l’UNICEF et ses collaborateurs étaient mon intime collaborateur. Par ailleurs, avec l’UNICEF et surtout le Centre MAGONE, j’ai compris qu’il y a des épines sur la route du bonheur, seul le cultivateur qui a travaillé au soleil peut se reposer à l’ombre. On ne doit pas mendier l’ombre d’un arbre d’un autre vieillard, chaque jeunesse doit planter de l’arbre dans sa jeunesse pour mieux vivre pleinement à l’ombre dans sa vieillesse. Sur ce, j’ai appelé la Sagesse ma sœur, l’intelligence et l’obéissance mes amies afin qu’elles me préservent de la langue mensongère.

Suite à ma liberté provisoire, malgré que j’ai accumulé cinq mois de retard au cours de la rentrée académique 2009, j’ai été le premier de ma classe, de grâce j’ai obtenu mon BEPC PI (programme intermédiaire). En définitif, j’ai eu tous ces progrès grâce à l’UNICEF en communion avec le Centre MAGONE et sa structure.

Grâce à l’appui du Centre MAGONE et du gouvernement aujourd’hui j’ai un rêve qui pourra se réaliser.

Que Dieu bénisse abondamment toutes ces personnes ressources qui ne cessent d’œuvrer pour la jeunesse de l’Afrique

Comments are closed.