Foyer Don Bosco - Logo_final_2

01 BP 2420 Porto-Novo
République du Bénin
Nous contacter :
Tél. fixe : 20-24-70-65
Tél. mobile : 95-95-77-35
93-98-90-01
Contactez-nous par mail

Nos activités:

image brochure site

Actualités

Le Foyer don Bosco de Porto-Novo travaille de plus en plus à la prévention du phénomène des enfants de la rue

Depuis deux mois Le Foyer Don Bosco travaille sur un nouveau projet en partenariat avec Intervida, une ONG espagnole dans le but d’intensifier ses actions et sa présence en milieu ouvert afin de prévenir de plus en plus le phénomène des enfants de la rue, de la maltraitance des enfants et aussi de la déscolarisation des enfants. Ce projet comporte plusieurs points. Le premier point est l’amélioration de notre travail auprès des enfants de la rue en milieu ouvert dans les baraques de Ouando (Porto Novo), Dantokpa (Cotonou) et Sémé. Ceci implique des travaux de rénovation des baraques, achat de matériel, etc. La deuxième branche de ce projet vise à sensibiliser l’ensemble de la population sur différents thèmes qui tournent autour des Droits de l’Enfant. Pour ce faire, nous l’avons divisée en deux : d’une part la sensibilisation dans les villages (dans les marchés et dans les écoles) et d’autre part, la sensibilisation des patrons. Ainsi nous touchons les parents et patrons dans les marchés le matin, les enfants l’après-midi, dans les écoles et enfin les patrons dans des rencontres que nous organisons spécialement une fois par trimestre. En ce qui concerne la sensibilisation trimestrielle des patrons, nous proposons des rencontres en demandant à un intervenant d’exposer un thème. Nous prévoyons un temps de partage ensuite, où l’intervenant accueille les réactions des participants et où un dialogue s’installe. La matinée finit par un déjeuner partagé où les échanges peuvent se prolonger. En ce qui concerne la sensibilisation dans les villages, une équipe de moniteurs et de volontaires va avec une fourgonnette dans 12 villages différents de l’Ouémé- Plateau (Dangbo, Azowlissé, Pobè, Ketou, Adjarra, Avrankou, Ifangni, Sakété, Takon, Ita Djebou, Sémé). Au long du mois cette équipe visite le marché et les écoles de ces villages, un par un, en proposant  de différents thèmes tous les mois. Jusqu’à présent les thèmes que nous avons traités sont l’exode rural précoce des enfants des villages vers la ville et la traite des enfants. Nous comptons aborder des thèmes tels que l’exploitation économiques des enfants, les abus que subissent les enfants (autant sexuels que violents), l’éducation sanitaire, etc. Nous pensons que la sensibilisation est importante car cela semble primordial pour la prévention du départ des enfants vers les villes et vers la rue qu’ils ont tendance à idéaliser. Ce que nous voulons c’est apporter et répandre un maximum d’information concernant l’ensemble des dangers et des risques de l’exode précoce, la traite et les violences dont les enfants et jeunes peuvent être victimes; susciter chez l’ensemble de la population une prise de conscience et un engagement à trouver des solutions; et développer certains réflexes de méfiance ainsi qu’ inciter à la prudence.

Comments are closed.