Foyer Don Bosco - Logo_final_2

01 BP 2420 Porto-Novo
République du Bénin
Nous contacter :
Tél. fixe : 20-24-70-65
Tél. mobile : 95-95-77-35
93-98-90-01
Contactez-nous par mail

Nos activités:

image brochure site

Actualités

Projet UNICEF/ Foyer Don Bosco

Titre : « Protection des enfants victimes de traite et d’exploitation, des enfants face à la justice et / ou à risque et dans les départements du Littoral, de l’Ouemé et du Plateau ».

Lieu d’intervention du projet : Cotonou et Porto-Novo.

Bénéficiaires directs du projet : 1400 enfants, 1800 parents et 200 patrons d’atelier répartis comme ci-après :

  • 300 enfants victimes de traite et de l’exploitation ;
  • 100 enfants en conflit avec la loi ayant bénéficié de mesures alternatives et placés au centre de transit Foyer Don Bosco (120) et au Centre long séjour «Magone» (80) ;
  • 1 000 enfants à risque (filles et garçons) âgés de 10 à 17 ans ;
  • 1 800 parents/tuteurs et familles ;
  • 200 patrons dans les villes de Porto-Novo et Cotonou et les villages pourvoyeurs.

Bénéficiaires indirects du projet : 100.000 habitants, soit environ 4,2 % des communes concernées seront touchés. Il s’agit des familles et des communautés d’où proviennent les enfants concernés.

i – ZONES D’INTERVENTION

Cotonou

  • Marché Dantokpa : 1 baraque ;
  • Quartiers Missebo et Zongo.

Porto-Novo

  • Les prisons civiles de Porto Novo, de Ouidah et de Cotonou ;
  • Marché de Ouando : 1 baraque en collaboration avec les Sœurs Salésiennes ;
  • Quartier Cachi : Foyer de transit Don Bosco ;
  • Quartier Tokpota : Centre Magone pour le long séjour


ii – CIBLES DU PROJET

Prévention / Renforcement des capacités

  • 1 000 enfants et jeunes à risque (filles et garçons) âgés de 10 à 17 ans accueillis en milieu ouvert sur les sites de Cotonou, et Porto-Novo par le biais des baraques et par les activités culturelles et sportives ;
  • 1 800 familles et 200 patrons touchés grâce aux activités d’animation, aux séances focus groups et aux séances de porte à porte dans les ménages des quartiers de villes et villages des communes de Cotonou et Porto-Novo ;
  • 100 000 habitants des communes concernées représentant 4,2% de la population des zones d’intervention.

Prise en charge

  • 100 enfants et jeunes en milieu carcéral dont 40 pourront être placés, pris en charge et suivis dans le Centre Magone de long séjour et 60 en prévention au Centre de transit Foyer don Bosco ;
  • 300 garçons âgés de 10 à 17 ans victimes de traite et d’exploitation économique accueillis et pris en charge en transit au Foyer Don Bosco de Porto Novo : 85 garçons des 300 seront transférés et pris en charge dans le Centre long séjour «Magone». Ils seront scolarisés (42) ou bénéficieront d’une formation professionnelle, soit auprès d’artisans (18), soit dans le «Centre occupationnel Garelli» (25). Les apprentis reçoivent tous des cours d’alphabétisation le matin et suivent la formation professionnelle l’après-midi (formation de type dual).

Réintégration/réinsertion et suivi

  • 40 enfants et jeunes en conflit avec la loi sont réinsérés dans la société ;
  • 215 garçons à risques réintégrés dans leur famille : 175 d’entre eux seront réinsérés à l’école (nouvelle inscription ou poursuite de l’école) en milieu familial et communautaire et 40 seront réinsérés en apprentissage dans le village ;
  • Tous ces enfants seront suivis pour une réinsertion durable réussie.

iii – RESULTATS ET PRINPICAUX INDICATEURS

-Résultats

Résultat 1

1 000 enfants à risque (filles et garçons) âgés de 10 à 17 ans sont accueillis en milieu ouvert sur les sites de Cotonou et Porto-Novo à travers les baraques et des activités ludiques et culturelles évitent l’incarcération et ils sont orientés vers le foyer Don Bosco pour leur réintégration/réinsertion à partir de la rue.

Résultat 2

1 800 familles et 200 patrons sont sensibilisés sur la prévention de la délinquance et de la traite et exploitation des enfants de même que sur le phénomène des enfants de la rue dans les zones du projet.

100 000 habitants environ dans les zones du projet sont touchés grâce aux campagnes d’information, aux séances d’animation et aux émissions radio et populations s’impliquent dans la lutte contre ces phénomènes.

Résultat 3

100 enfants détenus sont accueillis et pris en charge dont 40 dans le Centre Magone et 60 dans le Foyer don Bosco.

Résultat 4

300 garçons «enfants de la rue» et victimes de traite sont accueillis et pris en charge en transit dans le Foyer Don Bosco de Porto Novo;

Résultat 5

85 garçons des 300 garçons des foyers court séjour sont accueillis pour une prise en charge complète et de longue durée dans le Centre «Magone» de Porto Novo.

Résultat 6

40 enfants en conflit avec loi et 215 garçons victime de la traite sont réintégrés dans leur famille et communauté. 215 d’entre eux sont réinsérés à l’école ou dans un centre de formation professionnelle.

-Principaux indicateurs

Pour le résultat 1

  • Nombre d’enfants qui fréquentent les sites ;
  • Nombre d’enfants suivant les cours d’éducation et participant aux activités récréatives.

Pour le résultat 2

  • Nombre de patrons, de tuteurs, de tutrices et autres personnes concernées qui suivent les rencontres de sensibilisation sur les sites de marché ;
  • Nombre des parents qui participent aux séances d’animation dans les villages ;
  • Nombre de cas enregistres de changement de comportement (histoires de vie).

Pour le résultat 3

  • Nombre de garçons accueillis et pris en charge en prison et au Centre Magone et Foyer don Bosco à Porto Novo.

Pour le résultat 4

  • Nombre de garçons accueillis et pris en charge en transit dans le foyer court séjour Don Bosco à Porto Novo.

Pour le résultat 5

  • Nombre d’enfants par catégorie pris en charge en long séjour dans le centre Magone de Porto Novo ;
  • Nombre d’enfants ayant reçu une formation professionnelle au centre Garelli ;
  • Nombre d’enfant ayant suivi une formation duale ;
  • Nombre d’enfants ayant reçu un diplôme de fin d’apprentissage.

Pour le résultat 6

  • Nombre de garçons réintégrés dans leur famille et communauté ;
  • Nombre de garçons inscrits à l’école (formelle ou alternative) ou en apprentissage ;
  • Nombre d’enfants admis au CEPE, en classe supérieure ou ayant reçu un diplôme de fin d’apprentissage.